"Rhonéa innove avec son cépage Muscat" - Vitisphère

Rhonéa, la nouvelle structure née de l'union des caves de Beaumes de Venise et des Vignerons de caractère (Vacquéras), sort à l'occasion du Vinisud 2016 quatre nouveautés dans sa gamme "Crus et terroirs", destinée au circuit traditionnel et export, dont trois à base du cépage Muscat.

Muscat

Les trois premières nouveautés proposées par Rhonéa sur le salon Vinisud concernent des vins à base du cépage Muscat blanc, un "cépage enraciné depuis plusieurs siècles dans le massif de Montmirail". L'entreprise va commercialiser deux nouveaux vins blancs tranquilles, intitulés "Petit grain des Balmes". Ils sont tous deux composés de Muscat à 100% et classés en IGP Vaucluse. L'un est sec et proposé en bouteilles de 75 cL et en Bib de 5 litres. Le second est un moelleux et disponible uniquement en bouteilles de 75 cL. Leur prix de vente: 7€ TTC.

Le troisième lancement concerne une cuvée effervescente, intitulée "Douce folie des Balmes". Il s'agit d'un vin mousseux sans IG, brut et rosé, produit à base de 100% de cépage Muscat. Cette cuvée a la particularité d'avoir été élaborée selon une méthode "exclusive" imaginée par la cave de Beaumes de Venise, dite "balméène", qui consiste à se passer d'ajout de glucose et de liqueur : le sucre provient du vin doux naturel Muscat et la couleur des grains rouges du cépage. Cette méthode origniale a fait l'objet d'un dépôt de brevet. Le nouveau produit sera commercialisé dès 2016 sur le marché traditionnel français et à l'export, aux Etats-Unis notamment. Une première production de 30000 bouteilles a été initiée, afin de "tester" le marché, l'objectif étant d'atteindre, d'ici deux ans, les 300000 cols. Avec "Perle de Muscat", un mousseux "cuve close" doux, c'est donc le second vin effervescent proposé par Rhonéa, qui vise à développer ce type de produit pour son cépage Muscat.

L'entreprise ajoute également à sa gamme "Crus et terroirs" un nouveau rosé en AOC Ventoux, "Mademoiselle", issu d'un assemblage de Cinsault, Carignan et Syrah.

Rhonéa introduit également une nouvelle signature pour la grande distribution, "Comptoir Darenton", "en hommage aux pères fondateurs qui ont posé les premières pierres des deux caves à la fin des années 1950". Les nouveaux produits qui porteront cette signature sont des crus des Côtes-du-Rhône - Gigondas, Vacqueyras et Beaumes de Venise - issus d'une création commune "Rhonéa", la première depuis la fusion des deux caves. Ces vins ont aussi la particularité d'être des "cuvées participatives", c'est-à-dire conçues par des salariés de l'entreprise, des vignerons et des consommateurs amateurs ou experts. La nouvelle signature intègre le blason crée récemment par Rhonea, représentant les différents symboles propre à chaque cave. Pour cette première année de lancement, les vins "Comptoir Daronton" seront vendus lors des foires aux vins 2016. Leur prix: de 6,70€ à 10,90€.

L'ensemble de la gamme a fait l'objet d'une "remise à plat" depuis un an, suite à la réunion des deux caves coopératives. De 900 références, Rhonéa en propose désormais moins d'une centaine. L'idée étant de "plus mettre en avant l'identité de l'entreprise, celle des terroirs des crus des Côtes-du-Rhône, afin de les rendre plus lisibles pour les clients et les consommateurs", précise Rickmann Haevermans, directeur communication. Un "important travail de rationalisation, en termes de structuration et au niveau industriel, a été conduit sur les 900 références" confirme Pascal Duconget, directeur général. Un travail qui a par exemple abouti au regroupement de l'embouteillage sur un seul site en 2015 et qui a permis à Rhonéa, malgré les investissements opérés, de générer des "économies de fonctionnement".

Voir l'article en ligne