Les Vertiginieuses Dentelles de Montmirail

Entre Carpentras et Vaison-la-Romaine, partez à l'assaut de ces pics vertigineux, ces lames de calcaire à l'aplomb des vignes, avec comme haltes gourmandes Gigondas, Vacqueyras, Séguret et Beaumes-de-Venise, au fil de surprenants villages perchés :

 

Rhonea drone dentelles

 

Culminant à 730 metres d'altitude, âge de 250 millions d'années, Ie massif des Dentelles de Montmirail est exceptionnel à plus d'un titre Géologique, tout d'abord, car ces spectaculaires flèches de roche lancées vers le ciel sont le produit de phénomènes tectoniques des ères secondaire, tertiaire et quaternaire au Trias, Crétacé et Jurassique. Cette combinaison géologique d'une violence inouïe, très rare dans la vallee du Rhône, ne fait pas uniquement la joie des alpinistes aux prises avec les difficultés des 600 voies d'escalade aménagées Les sols de calcaire, de gypse (notamment dans le fameux diapir de Suzette-Lafarc), de safres (autour de l'étonnant rocher de Rocahnaud) et de marnes aux nuances infinies qui découlent de ces episodes géologiques constituent aussi des terroirs structures et uniques de tout premier ordre.

Cela ne date pas d'hier, puisque les statuts de la communauté de Gigondas attestent déjà d'un commerce des vins en 1591. Le village, qui tire son nom de Jucundus- plaisant, agréable - fait la joie des amateurs de grands rouges races issus de grenache, mourvedre, syrah, carignan, cinsault, picpoul ou muscadin. Plus à l'est des Dentelles, le terroir de Beaumes de Venise est lautre tresor local (sans oublier ensuite Vacqueyras, Sablet et Seguret). Ses rouges ont une finesse et une tension qui les distinguent de quantité de rouges de la region, souvent genereux et (trop) puissants...

Télécharger l'article complet en PDF